Eoliennes à Œeuze
 

 Les éoliennes menacent-elles Votre Santé ?

Oui, et en voici  les Symptômes ?

1. Observations cliniques sur les Humains:


Déprime, Stress, Irritabilité, Angoisses, Nausées, Troubles du sommeil et du repos, Arythmies cardiaques, Céphalées, Vertiges, Nausées, Nystagmus (oscillations involontaires oculaire), Trémulations (agitation involontaire), Dyspnées (sensation pénible de la respiration), Troubles circulatoires, Troubles visuels, Diarrhées, Acouphènes (bourdonnement d'oreilles) , l'effet stroboscopique peut entraîner des troubles épileptiques, Influence sur la Qualité et Quantité du Sommeil...

2. Sur les Animaux de compagnies, d'élevages et d'agrément:

des états anxieux, manque de productivité laitière, cas de stérilité, comportement hostile et agressif, irritation, le bétail, les chevaux, les chiens... sont très sensibles !

Les Enquêtes menées par Claude-Henri Chouard Académie Française, Godefridus Petrus Van de Berg ( The sound of high winds : the effect of atmospheric stability on wind turbine sound and microphone noise 2006) , Nina Pierpont (Wind Turbine Syndrome: Noise, shadow flicker and health) www.windturbinesyndrome.com "Lincoln Tonwnship" (Excerpts form tye Final Report of the Township of Lincoln Wind Turbine Moratorium Comittee) et bien d'autres attestent tous que les nuisances sonores produites par les éoliennes sont réelles et soulèvent des effets néfastes sur la Santé!

Une éolienne émet des bruits d'origine mécanique et aérodynamique :

- Mécaniques dans la nacelle, les hélices ou pales entraînent un axe lent qui... etc.
- Aérodynamiques, le vent frappe les pales sur le bord d'attaque, c'est la claque d'air et s'échappe en bord de fuite, c'est un sifflement, chaque pale passant devant le mât provoque un choc, un bruit mat (savoir que ces pales de 40 mètres, sont plus longues que les ailes des plus gros avions).

>> Comment sont-ils décrits par l'homme : nous lirons de nombreux articles provenant de témoins ou de médecins frappés de recevoir de plus en plus de patients décrivant leurs misères...

- Ces bruits ne sont pas très forts - assez discrets - légers mais d'autant plus obsédants et insupportables car rythmés (la goutte d'eau tombant toutes les trois secondes est plus obsédante qu'un seau d'eau tombant trois fois par jour).
- Ils vous poursuivent chez vous - portes et fenêtres closes, Ils vous ont à l'usure, On ne peut plus y échapper, Ils vous emplissent le crâne, On les entend de bien plus loin qu'on ne le disait. Le jour on ne peut se concentrer dans le calme.
La nuit ils perturbent le sommeil. L'anxiété est permanente !!!!!


Mais ce bruit n'est pas uniforme. Il peut varier grandement selon les conditions climatiques et, surtout, la topographie des lieux. A Saint-Crépin (Charente-Maritime), par exemple, des enregistrements ont été effectués sur neuf sites différents. Sur six d'entre eux, les valeurs du bruit autorisé étaient respectées, mais elles ne l'étaient pas sur les trois autres. Le rapport déplore le peu d'enquêtes sonores autour des turbines. Ce n'est d'ailleurs qu'en octobre 2005, à Berlin, à l'initiative d'une association européenne d'acousticiens (INCE Europe), qu'a eu lieu la première conférence scientifique sur le bruit des éoliennes.
En revanche, l'effet du bruit sur la santé - ou "traumatisme sonore chronique" - est quant à lui connu de longue date. "A des intensités modérées, estiment les experts, le bruit peut entraîner des réactions de stress, perturber le sommeil et retentir sur l'état général. (...) Le sommeil est perturbé si le bruit ambiant dépasse 45 dB (décibels), mais seulement 35 dB pour l'Organisation mondiale de la santé."

Bruit et perturbations du sommeil

A ce sujet, dans une thèse de médecine éditée en 2004, l'auteur rapporte que pendant le sommeil, malgré l'absence d'une perception consciente, certains stimuli sonores provoquent des réactions telles que l'accélération du rythme respiratoire, des tachycardies, des mouvements corporels, le micro-réveil de 9 à 15 secondes, un changement des stades du sommeil.

De plus, l'impact du bruit sur le sommeil varie en fonction de :
- l'âge (le seuil d'éveil est plus élevé chez les personnes âgées, et les difficultés de ré endormissement plus élevées)
- le sexe: les femmes tolèrent moins bien le bruit que les hommes
- le profil psychologique
- ...

"Wind farms make people sick who live up to a mile away" / C. Milner- In: Daily Telegraph 25 juin 2004 http://www.aandc.org/research/wind_pec_present.html   -   www.geocities.com/nigbarnes
BREANT Sigrid. "troubles du sommeil et de l'éveil chez les personnes âgées" Thèse de doctorat en Médecine. Paris, Cochin, 2004.


- les caractéristiques du bruit (le sommeil est plus perturbé si le bruit est intermittent (ex: l'éolienne redémarre) que continu (cas de vents réguliers)
- le stade de sommeil (ex: on se réveille plus facilement en période de sommeil paradoxal)
- la charge émotive du bruit et sa signification (si vous haïssez les éoliennes, vous serez plus perturbé par leur bruit ! )
Enfin, les troubles du sommeil qu'on pourrait considérer à première vue comme non dangereux induisent des troubles de l'éveil ou somnolence dans la journée, ce qui a des incidences graves sur la santé publique (en France, 1 accident de la route sur 3 est lié à la somnolence).
Par cet exemple on peut voir que des troubles du sommeil sans vrai danger apparent peuvent induire des effets graves pour la santé publique.

Eoliennes et sensations de jour

Notre oreille est un organe extrêmement sensible, même aux bruits relativement légers des éoliennes récentes.
Nous percevons de jour d'autant plus les bruits qu'ils sont répétitifs et rythmés (ce qu'on appelle les tons nets, comme la goutte d'eau qui tombe régulièrement dans l'évier, la porte qui claque plusieurs fois), et moins les bruits aléatoires (= bruits blancs, par ex. un seau d'eau renversé).
Pour en tenir compte, il faudrait ajouter des dB(A) aux valeurs obtenues par les laboratoires d'acoustique.
Selon des témoignages de riverains des éoliennes, les bruits sont associés à celui d'un réfrigérateur ou d'une machine à laver, ou même "on fait du ciment au dessus de ma tête" dit un riverain.
"Seulement lorsqu'elles sont arrêtées, j'entends le silence. elles nous ont à l'usure, vous ne pouvez pas y échapper". Le bruit des éoliennes leur détruit la vie .
Certes on trouvera des gens qui paraissent moins affectés, les gens sont différents et ne perçoivent pas tous le bruit d'une manière identique, comme nous l'avons vu. Cependant certaines personnes , même si elles sont minoritaires, sont exposées à un risque, et il faut en tenir compte ! Il faut retenir des témoignages des médecins anglais que les bruits audibles des éoliennes peuvent affecter la santé des hommes au delà d'un mile (1609 m)

 www.windpower.org . Association danoise de l'industrie éolienne.
"Wind farms make people sick who live up to a mile away" / C. Milner- In: Daily


Les troubles sont réels, constatés dans des pays voisins qui ont plus de recul que nous: Allemagne, GB, Suède, Irlande...et les nuisances sont déjà reconnues par le corps médical en France, je cite , un article du Concours Médical 42 compare plusieurs nuisances des éoliennes: Certaines (nuisances) sont plus réelles, comme le bruit prolongé autant que dure le vent, les infrasons,..."

Des expositions de 6 à 16 Hz à 10 dB sont corrélés à des troubles de vigilance et de sommeil.
A moins de 20 dB, des sujets exposés aux infrasons souffrent de désagrément et ressentent une pression dans les tympans. Leur système cardio-vasculaire ainsi que leurs performances restent inchangés.
Des infrasons à 10, 20, 40 et 60 Hz subis par des sujets pendant leur sommeil modifient l'organisation de celui-ci.
En conclusion, la plupart des études expérimentales de la littérature scientifique sont faites en laboratoire, sur des périodes très courtes; on obtient dans une très forte majorité des cas des effets néfastes sur la santé, qui augmentent en fonction de la pression sonore et de la bande de fréquence des infrasons.
On sait aussi que plus l'exposition est prolongée, plus l'émission est nocive.(pensez au bétail qui y vit 24heures sur 24 !)

"Le son silencieux qui tue" / Gavreau.- In: Acoustiqua, vol.17, Science et Mécanique,..."

Propagation

Les infrasons sont inaudibles mais très puissants et se propagent dans l'air plus vite que le vent (vitesse : 360m/s), et à de plus longues distances de leur source d'émission que les sons audibles.
En effet, l'atmosphère et ses différents gradients de température jouent le rôle d'un guide d'onde. Ils se propagent plus librement que les sons audibles car ils perdent moins d'énergie. Aucun obstacle ne les arrête, ni les arbres, ni le vent, ni les murs des maisons, et l'insonorisation des fenêtres est inefficace contre les infrasons. Notons la phrase de l'ADEME qui informe le public sur les infrasons d'une drôle de manière:"Si les basses fréquences peuvent se propager assez loin, l'intensité sonore diminue rapidement"

Cette phrase est contradictoire et prête à confusion: car si les infrasons se propagent loin, c'est bien parce qu'ils perdent moins d'énergie que les sons, donc leur intensité sonore diminue moins vite que celle des sons.
En fait, selon A Le Pichon, chercheur au CEA15 , les infrasons émis par un parc éolien de 7 éoliennes de 100m de haut se propageraient jusqu'à 5 à 10 km à une fréquence de 10 Hz (qui peut changer en fonction des obstacles et du vent).

o les animaux sauvages et familiers, ainsi que le bétail, les chevaux, les chiens sont sensibles aux infrasons (rappelez-vous leurs réactions de fuite avant le séisme en Asie); ils disparaissent ou sont sujets à des états anxieux aux conséquences imprévisibles ; randonneurs à pied, et surtout à cheval, seront avisés d'éviter la zone ; il a souvent été constaté que les oiseaux migrateurs, les rapaces et les chauves-souris, sont complètement perturbés et hachés par les pales qu'ils ne voient pas. La proximité d'exploitations agricoles et d'habitations est un facteur de risques incalculables, mais réels, sur la santé des riverains ; elle est définitivement incompatible avec l'esprit de la charte Natura 2000.
o le bruit permanent provenant de la mécanique, de l'air sur les pales et le mât, le bruit de fouettement sont intolérables à certaines époques de l'année. Adieu aux portes et fenêtres ouvertes, la nuit ; adieu la tranquillité à des kilomètres à la ronde ; adieu à toute une qualité de vie !

Effets du bruit des éoliennes sur notre santé

le Welsh Select Affairs Committee cite au sujet des éoliennes " Dans le cas de parcs éoliens existants, nous constatons qu'il y a des cas de personnes qui subissent un bruit presque continu lors du fonctionnement des aérogénérateurs, des niveaux ne constituant pas une nuisance interdite par la loi ou dépassant es conditions réglementaires, mais qui sont clairement dérangeantes et désagréables, et qui peuvent avoir des effets psychologiques".

Citons les troubles rapportés par des médecins anglo-saxons suite à des consultations de riverains d'éoliennes (observations cliniques): voir plus haut.

Conclusions

Les sons et infrasons émis par les éoliennes ont un impact certain sur la santé de l'homme et peuvent gâcher la vie des gens et des Animaux...
Au stade des observations cliniques, on sait qu'il y a des risques, et des sensibilités différentes en fonction des personnes.
"Wind farms make people sick who live up to a mile away" / C. Milner- In: Daily Telegraph 25 juin 2004
Les troubles sont réels, constatés dans des pays voisins qui ont plus de recul que nous : Allemagne, GB, Suède, Irlande...et les nuisances sont déjà reconnues par le corps médical en France, je cite , un article du Concours Médical 42 compare plusieurs nuisances des éoliennes: Certaines (nuisances) sont plus réelles, comme le bruit prolongé autant que dure le vent, les infrasons,...
Des plaintes ont toujours précédé les études scientifiques. Sur les infrasons des éoliennes, celles-ci commencent à l'étranger. Des instances gouvernementales en Europe et même l'association Britannique de l'Energie éoliennes ont commandité des études épidémiologiques qui doivent être menées à long terme sur les riverains des éoliennes. Mais, elles n'ont pas encore donné leurs résultats.

Ne nous laissons pas berner par des propos apaisants !
On peut se poser des questions...


Au Danemark, où les éoliennes ont été introduites en masse depuis 30 ans, le gouvernement a réagi à la demande publique par précaution en arrêtant l'installation de nouvelles éoliennes terrestres, notamment à cause de risques pour la santé.

Le meilleur moyen de prévenir ce risque est d'éloigner les habitations de la source sonore. Mais une règle simple ne peut être appliquée, car "la propagation du son dépend des éléments topographiques et environnementaux propres à chaque site". Dans l'attente d'études épidémiologiques, l'Académie de médecine recommande donc, "par précaution, que soit suspendue la construction des éoliennes d'une puissance supérieure à 2,5 mégawatts situées à moins de 1.500 m des habitations".  Et dans d'autres pays une distance bien supérieure : Californie   -> 3 km ( 2 miles ) ! 

                                                                 eoliennesatoutprix@gmail.com